Comment connaître sa consommation électrique domestique grâce à votre compteur ?

Aujourd’hui, la consommation d’énergie représente une part non négligeable dans le budget d’un ménage. Connaître votre consommation électrique vous permet de mieux la contrôler, afin d’éviter les mauvaises surprises lorsque la facture arrive. Pour ce faire, il faut pouvoir la mesurer régulièrement. Cette tâche peut paraître fastidieuse, cependant, aujourd’hui, certains outils vous facilitent grandement cette mesure.

Quelle est la consommation électrique d'une maison ?

Selon une analyse de la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie), effectuée en 2019, la consommation électrique moyenne d’une maison en France est de 390 kWh/mois, soit 4679 kWh/an. Néanmoins, ces données varient considérablement d’un foyer à l’autre. En effet, plusieurs facteurs influencent considérablement la consommation énergétique de votre logement :

  •  sa surface ;
  • le nombre de personnes qui vivent dans la maison ;
  • son isolation thermique ;
  • le nombre de pièces ;
  • le nombre d’équipements qui s’y trouvent ;
  • la puissance des appareils électriques ;
  • leur classe énergétique ;
  • leur fréquence d’utilisation ;
  • la puissance souscrite pour le compteur d’électricité ;
  • le choix d’énergie utilisée pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire ;
  • la fréquence de présence des habitants du logement (uniquement le matin et le soir, toute la journée, etc.).

La superficie

La superficie de votre logement est le premier facteur qui détermine votre consommation électrique : plus la surface habitable est grande, plus la consommation sera élevée. De plus, chaque pièce supplémentaire doit être chauffée et éclairée. Par exemple, une maison de 70 m² disposant d’un chauffage électrique génère une consommation moyenne de 10 000 kWh/an, alors qu’un logement de 150 m² chauffé de la même manière consomme environ 17 000 kWh/an.

Chauffage et isolation

Le chauffage et l’isolation influent également  sur votre facture d’électricité. Les maisons équipées d’un chauffage électrique affichent logiquement une consommation en électricité bien plus importante que celles chauffées au bois ou au gaz.

Les maisons individuelles disposent d’une plus grande surface en contact avec l’extérieur, elles engendrent donc une consommation de chauffage plus importante que les appartements. L’isolation est alors primordiale : Portes, fenêtres et toit. Si votre logement est bien isolé, vous évitez d’importantes déperditions de chaleur, et faites ainsi de réelles économies d’énergie. Un bilan énergétique vous permet de savoir où se situe votre logement en terme d’isolation.

Pour une maison de 100 m² équipée de chauffage électrique, la consommation moyenne est comprise entre 13 900 et 203 000 kWh/an. La fourchette basse concerne les habitations dont l’isolation est optimale, et la fourchette haute correspond aux maisons mal isolées. La différence est considérable.

Bon à savoir : Selon le fournisseur d’énergie, la facture annuelle d’électricité peut varier de façon significative. En effet, les fournisseurs dits alternatifs comme TotalEnergies proposent des tarifs réduits de  -5% à -10% sur le prix du kWh HT d’électricité, hors abonnement par rapport aux tarif fixé par l’état.


Les équipements et les appareils électriques

Dans une maison, différents appareils et équipements consomment de l’électricité. Certains ponctuellement, tel que le lave-linge, et d’autres en continu, comme le réfrigérateur par exemple. Généralement, les principaux postes de consommation électrique dans une maison sont :

  •  l’éclairage fixe ou d’appoint ;
  • le chauffage ;
  • la production d’eau chaude sanitaire ;
  • le gros électroménager ( réfrigérateur, congélateur, lave-vaisselle, lave-linge, etc.) ;
  • le petit électroménager (aspirateur, machine à café, grille-pain, sèche-cheveux, etc.) ;
  • les équipements de cuisson (four, plaques électriques) ;
  • les équipements image et son (télévision, home cinéma, ordinateur, chaine-hifi, etc.).

 

Tous ces appareils sont énergivores, ils consomment beaucoup d’électricité. Leur nombre, leur puissance et leur fréquence d’utilisation ont un réel impact sur votre facture annuelle. La classe énergétique est aujourd’hui affichée sur tous les appareils. Un équipement récent consomme généralement bien moins d’électricité que les plus anciens.

Bon à savoir : Les appareils électriques en veille consomment également de l’électricité. En les débranchant, vous pouvez réduire votre consommation électrique. Il existe également des multiprises avec interrupteurs, qui vous permettent de couper l’alimentation de plusieurs appareils sans les débrancher. En changeant certaines habitudes, il est possible de réduire sa consommation moyenne d’électricité.

 

Voici des exemples de fourchettes de consommation électrique, pour différents appareils, selon le type d’équipement ( énergivore ou classe économique) , ainsi que le fournisseur choisi :

 

Classe Energivore

Classe  Economique 

 

Consommation (kWh/an)

Coût tarif TotalEnergies Offre Online (en € TTC) (1)

Coût Tarif Bleu  d’EDF  (en € TTC)(1)

Consommation (kWh/an)

Coût tarif TotalEnergies Offre Online (en € TTC)(1)

Coût     Tarif Bleu  d’EDF  (en € TTC)(1)

Télévision

780

114.11

123.40

287

41.99

45.40

Réfrigérateur, congélateur

675

98.75

106.79

449

65.69

71.03

Lave-vaisselle

675

98.75

106.79

264

38.62

41.77

Éclairage

365

53.40

57.74

79

11.56

12.50

Lave-linge

245

35.84

38.76

186

27.21

29.43

Ordinateur

190

27.80

30.06

150

21.95

23.73

(1) Tarifs en vigueur au 1er juin 2021 hors abonnement.        

Quelle est la consommation moyenne d'électricité par jour ?

La consommation électrique quotidienne varie considérablement selon la taille de l’habitation et le nombre d’occupants.

Pour le cas de logements chauffés à  l’électricité , disposant des mêmes équipements et d’une isolation moyenne :

  • un appartement de 50 m², habité par 2 personnes, consomme environ 30 kWh/jour ;
  • une maison de 100 m², occupée par 5 personnes, consomme environ 47 kWh/jour.

 

Depuis 2018, la France enregistre une légère baisse de sa consommation électrique globale, selon le bilan du Réseau de transport d’électricité (RTE). Le lancement dans la transition énergétique depuis plusieurs années commence à être visible.

 Pour réduire votre consommation électrique journalière, vous pouvez agir sur différents paramètres :

  •  assurez-vous de la bonne isolation de votre logement, davantage encore si vous vous chauffez à l’électricité ;
  • remplacez vos appareils anciens et énergivores par d’autres, dont la performance énergétique est plus élevée. Pour les ampoules également, les modèles à économie d’énergie sont bien moins gourmands en électricité .
  • vous pouvez également produire votre propre électricité grâce à linstallation de panneaux photovoltaïques ou de chauffe-eau solaire. Il s’agit-là d’une solution très avantageuse .
  • comparez les différents fournisseurs d’électricité afin de faire le meilleur choix en fonction des besoins en électricité de votre logement. En effet, désormais il existe des fournisseurs d’électricité tel que TotalEnergies , qui propose une Offre Heures Super Creuses. Cette offre vous fait bénéficier d’une électricité verte 2 fois moins chère la nuit ! (1)

 

(1) La remise s’applique sur le prix HT du kWh heures pleines du tarif réglementé en vigueur proposé par EDF (électricité), hors abonnement. Le prix de l’abonnement électricité est identique à ceux des tarifs réglementés.

Comment connaître sa consommation électrique en temps réel ?

Les compteurs de consommation électrique à usage domestique, les wattmètres, ainsi que certaines applications vous permettent de connaître et de surveiller la consommation énergétique d’un appareil, d’un ensemble d’appareils, ou encore de votre logement en totalité. Il vous est également possible de relever votre compteur d’électricité régulièrement, même si cela demande davantage de temps. En ayant conscience de votre consommation, vous serez en mesure de savoir où vous pouvez économiser de l’électricité.

Les différents types d’appareils de mesure

Vous pouvez faire une estimation de votre consommation électrique selon le type d’appareil de mesure dont vous disposez.

Le wattmètre

Le wattmètre (ou consomètre) est un équipement qui sert à contrôler précisément la consommation électrique d’un appareil, ou d’un ensemble d’appareils. Il se branche dans une prise électrique dans laquelle on insère la prise de l’appareil dont on veut connaître la consommation. Que l’appareil soit en veille ou qu’il fonctionne, le wattmètre affiche la consommation, en kWh ou en euros, selon le modèle choisi.

Les compteurs électriques traditionnels

  • les compteurs d’électricité : Ils existent en deux grands groupes : certains mesurent la consommation d’un appareil électroménager en particulier, d’autres le logement dans son ensemble. Pour les modèles qui vérifient la consommation d’un appareil, vous avez le choix entre différents types de compteurs :

 

  1. sans surveillance de l’électricité (ils indiquent uniquement la consommation en temps réel) ;
  2. avec le suivi énergétique (ces compteurs permettent de suivre l’évolution de la consommation électrique dans la durée).

 

  • les compteurs de mesure dans le tableau électrique sont directement connectés au tableau électrique du logement. Ils fonctionnent grâce à une pince qui enveloppe le câble d’alimentation afin de mesurer la consommation en énergie de la maison dans sa totalité. Certains sont connectés à un moniteur, d’autres disposent d’une connexion internet.

Le compteur communiquant Linky

Son arrivée dans les foyers est comme une révolution. Il collecte vos données de consommation et les transmet directement à votre fournisseur d’énergie. Si vous ne disposez pas encore de compteur Linky, cela ne saurait tarder, son installation est prévue sur la globalité du territoire français d’ici à 2022. Ce compteur vous permet de :

  • suivre votre consommation d’électricité en temps réel ;
  • de comprendre vos dépenses ;
  • modifier la puissance de votre compteur en 24h, sans prendre de rendez-vous ;
  • de disposer d’électricité lors d’un déménagement sans attendre l’intervention d’un technicien ;
  • de bénéficier d’une offre adaptée à vos besoins ;
  • de réduire le risque de panne.

 

La plupart des fournisseurs d’énergie ont adapté leurs applications pour vous permettre de disposer d’un suivi de consommation en temps réel, gratuitement et en toute simplicité. TotalEnergies fait parti de ceux là, avec la Clé Conso Live :

Application

Description

Fonctionnalités

Les +

 

 

 

 

« La clé Conso Live  » de TotalEnergies 

 

 

Il s’agit d’une application très riche et complète qui présente de nombreuses fonctionnalités. De plus, elle nécessite le branchement de la clé Atome sur votre compteur communicant Linky. C’est cette clé ainsi que votre accès au Wifi qui vous permettront d’accéder à Conso Live. Via Conso Live, plusieurs services sont disponibles.

  • suivre votre consommation en temps réel ;
  • avoir accès aux données contractuelles ;
  • analyser votre consommation journalière ;
  • activer une alerte lorsque votre consommation dépasse le seuil habituel ;
  •  détecter les appareils énergivores au sein de votre foyer.
 
 
 
 
  • accéder à  Conso Live, un service qui peut s’avérer très utile… et économique.
  • la possibilité de paramétrer des alertes en cas de surconsommation, que vous soyez ou non à votre domicile. Une notification vous est envoyée lorsque des hausses de consommation d’énergie sont constatées. Une garantie supplémentaire pour vous aider à réduire votre facture d’électricité !

 

Quelle est la consommation annuelle d'un ménage en France ?

En 2020 , la consommation des ménages en France a largement dépassé celle des petites et moyennes entreprises. Au 31 mars 2020, 33 149 000 sites résidentiels sont raccordés aux réseaux d’électricité d’Enedis ou des Entreprises locales de distribution (ELD). Au total, les foyers français ont donc consommé 150,32 TWh / an selon les données de la CRE. Ce qui signifie que chaque ménage a en moyenne une consommation annuelle de 4 535 kWh environ. C’est un peu moins que l’an dernier à la même date. 

Il faut noter que 2020 était une année particulière concernant l’énergie en France, du fait de la pandémie de Covid-19. La consommation d’électricité a fortement baissé comme l’explique la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) : en moyenne, une diminution  de 17 % en 2020. Cette baisse est surtout due au ralentissement de l’activité professionnelle.