Comment raccorder des panneaux solaires au réseau public ?

Vous souhaitez faire installer des panneaux solaires à votre domicile afin de consommer votre propre électricité, mais vous vous demandez comment se déroule le raccordement au réseau de distribution public ? L’autoconsommation vous permet de faire de réelles économies.  Voici ici quelles options qui s’offrent à vous, et de quelle manière procéder pour raccorder vos panneaux photovoltaïques au réseau électrique.

Comment raccorder une installation photovoltaïque ?

Une fois vos panneaux solaires installés, vous pouvez faire raccorder votre installation au réseau public de distribution. La demande se fait directement en ligne, sur le site de Enedis dédié au raccordement électrique. Pour les installations dont la puissance est inférieure ou égale à 3 kVA, le délai d’obtention d’un devis est de 1 mois, à compter de la date de la demande. Pour les installations dont la puissance est supérieure, le délai maximal est fixé à 3 mois. La demande ne sera pas la même selon le type de raccordement choisi, et la souscription du contrat avec EDF Obligation d’Achat, s’il y a lieu, s’effectue également à ce moment-là.

Les différents types de raccordements

Lors du raccordement de votre installation photovoltaïque au réseau de distribution d’électricité, 3 options différentes s’offrent à vous :

  • vente de la production d’électricité dans son intégralité : En choisissant cette option, la totalité de l’électricité produite par vos panneaux photovoltaïques sera injectée sur le réseau de distribution public et vendue à EDF O.A. (EDF obligation d’achat) au tarif d’achat fixé par la loi. Dans ce cas, le gestionnaire de réseau Enedis crée un point de branchement spécifique à la production. La consommation énergétique de votre foyer continuera à passer par votre compteur de consommation existant, alors que la production électrique de votre installation photovoltaïque transitera par un compteur de production. D’ici peu, ces 2 compteurs seront remplacés par un compteur unique : le compteur Linky.

 

  • vente du surplus : Si vous choisissez cette option, la production électrique de votre installation photovoltaïque sera principalement consommée sur place, dans votre foyer, par vos équipements en cours de fonctionnement. Le surplus de l’énergie produite par rapport à la consommation instantanée sera injecté sur le réseau de distribution public et vendu à EDF O.A.. Cette option requiert une intervention simple car vous n’aurez alors qu’un compteur unique : le compteur Linky. Si le compteur déjà en place n’est pas un compteur Linky, Enedis le remplace. En effet, le compteur Linky permet de mesurer à la fois l’électricité produite et celle consommée par votre logement.

 

  • autoconsommation totale : Dans ce cas de figure, l’intégralité de la production d’électricité de votre installation est consommée sur place. Aucun compteur de production ne sera alors mis en place, et vous ne souscrivez pas de contrat d’achat. Vous aurez alors un contrat avec Enedis uniquement par une convention d’autoconsommation (CAC), mais vous n’aurez plus aucune démarche de raccordement à effectuer. 

 

Pour que cette signature soit possible, plusieurs conditions sont à respecter :

  • installation de production d’une énergie renouvelable inférieure ou égale à 36kVA ;
  • engagement du producteur d’électricité à ne pas la réinjecter sur le réseau public de distribution ;
  • être en possession d’une attestation de conformité de l’installation (CONSUEL).

 

Bon à savoir : Les conditions suivantes sont nécessaires pour la signature d’une CAC entre Enedis et le producteur : installation de production renouvelable inférieure ou égale à 36 kVA ; engagement du producteur à ne pas injecter sur le réseau l’énergie produite ; avoir en sa possession une attestation de conformité (le CONSUEL).

Où se branchent les panneaux photovoltaïques ?

Le branchement des panneaux photovoltaïques est une étape particulièrement technique. Il est fortement conseillé, même recommandé, de faire appel à des professionnels qualifiés pour réaliser cette tâche. Il s’agit-là d’assurer un branchement correct, sur le long terme, et de garantir votre installation. Avant le branchement, quelques vérifications s’imposent : 

  • l’orientation des panneaux photovoltaïques : Les panneaux doivent être, si possible, orientés vers le Sud, Sud-Est ou Sud-Ouest, l’important est qu’ils bénéficient d’un ensoleillement maximum en toutes saisons.
  • l’inclinaison des panneaux solaires : Une inclinaison à 30°, précisément permet d’optimiser un maximum la captation de la lumière, et de produire davantage d’électricité.
  • les zones d’ombrage : Lors de l’installation, pensez au ombres projetées sur votre toiture, proches ou éloignées (grands arbres, immeubles, etc.)  afin de capter un maximum de luminosité à toute heure.

 

Une fois ces vérifications effectuées, le branchement peut avoir lieu dans de bonnes   conditions.

La composition de l’installation

L’installation photovoltaïque est composée :

  • de panneaux solaires, qui captent les rayons du soleil afin de les transformer en électricité ;
  • d’un régulateur qui a pour but de protéger l’installation, il est parfois intégré à l’onduleur ;
  • d’un onduleur photovoltaïque, qui transforme le courant électrique continu en courant alternatif pour alimenter correctement vos circuits.

Le branchement de l’installation

Les panneaux se branchent au régulateur, et le régulateur à l’onduleur. L’onduleur photovoltaïque, quant à lui, est alors directement branché sur le compteur électrique, pour acheminer l’électricité jusqu’aux prises de votre logement.

Comment demander un raccordement Enedis ?

Cette prestation se déroule en 5 phases :

  1. transmettez votre demande de raccordement à Enedis : Il existe un site internet dédié au raccordement, qui vous permet d’effectuer et de transmettre votre demande en toute simplicité. Pour ce faire, il vous est indispensable d’avoir en votre possession plusieurs informations :
  • la puissance électrique souhaitée ;
  • une copie de votre autorisation d’urbanisme ;
  • le plan de masse du projet ;
  • l’échéance souhaitée ;
  • plan de situation (facultatif mais recommandé) ;
  • documents ou photos supplémentaires qui peuvent faciliter le traitement de la demande.

 

Bon à savoir : Si vous n’avez pas encore à votre disposition votre autorisation d’urbanisme, ou êtes encore simplement en phase de réflexion, il vous est également possible d’effectuer une simulation.

 

  1. Valider le devis et régler l’acompte : Une fois votre demande en ligne effectuée, un conseiller raccordement Enedis vous contacte pour vous conseiller et vous accompagner tout au long de votre projet, afin de simplifier vos démarches. Un suivi en ligne est également mis à votre disposition par Enedis pour vous permettre de connaître l’avancement de votre demande. En premier lieu, votre interlocuteur va définir la solution technique de raccordement au réseau la mieux adaptée à la situation de votre logement en fonction de plusieurs critères :
  • la distance entre le réseau de distribution public d’électricité et votre installation ;
  • la puissance électrique souhaitée.

 

Bon à savoir : une étude sur site peut être organisée si nécessaire. Ce devis sera valable durant 3 mois. Il vous faudra alors le signer et régler un acompte afin de formaliser votre accord. Celui-ci peut être payé directement en ligne via votre compte raccordement.

 

  1. Réalisation des travaux de raccordement par Enedis : Une fois votre devis signé et l’acompte réglé, votre conseiller raccordement Enedis établira le planning précis des travaux à réaliser.

 

  1. Payer le solde de la facture : Les travaux de raccordement terminés, vous recevrez la facture définitive, qui sera alors à régler.

 

  1. Demander à votre fournisseur d’énergie la mise en service de votre installation : Lorsque votre facture est réglée, il vous faut alors souscrire un contrat auprès du fournisseur d’énergie de votre choix et demander la mise en service de votre installation en présentant l’attestation de conformité de l’installation électrique. Il vous est possible d’anticiper ces démarches afin de gagner du temps. Vous pouvez bénéficier d’une mise en service à distance grâce au compteur Linky, et, de ce fait, réduire considérablement les délais.

Qui paye le raccordement Enedis ?

Le coût du raccordement au réseau va dépendre de la puissance installée, du mode de raccordement, des modalités de branchement, etc. Ce coût sera établi par Enedis dans sa proposition de raccordement.Ces frais sont à la charge du propriétaire.

Comment avoir de l’électricité sans raccordement ?

Si vous souhaitez devenir autonome en énergie, il vous est possible d’autoconsommer l’électricité produite par votre installation photovoltaïque en site isolé, c’est-à-dire sans être raccordé au réseau ERDF. Il n’est pas obligatoire de faire raccorder son habitation au réseau pour bénéficier d’une alimentation électrique.

Si tel est votre souhait, plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

  • iI existe des kits solaires, autonomes, particulièrement adaptés aux logements qui souhaitent devenir indépendants du réseau de distribution public.
  • il faut savoir que l’énergie solaire captée par votre installation est utilisée en temps réel par vos équipements électriques. L’énergie inutilisée au moment de sa production est perdue. Pour consommer votre propre , il vous faut donc stocker cette énergie grâce à des batteries pour en disposer ultérieurement. Afin de ne pas épuiser trop rapidement les batteries du kit solaire, il est important de maîtriser ses consommations.
  • les panneaux photovoltaïques produisent davantage d’électricité en milieu de journée, et durant la saison estivale. Il est important d’adapter son mode de vie afin d’optimiser ses consommations, comme par exemple programmer certains appareils, les plus énergivores, afin qu’ils fonctionnent durant les pics de production (chauffe-eau, lave-linge, etc.).